S'inscrire à la Newsletter - Recherche sur Prun' - Webmail - Se connecter

lundi 18 février 2019, 19:53:30

Jackette live
-spacer-Ital Tek - Prophet-spacer-

vendredi 05 février 2010 par redac

  • Feed RSS 2.0
  • itunes

Interview Iswhat

Réalisée par la programmation de Prun'


Image de Interview Iswhat

 

Iswhat a microcosm 2007

 

 

Le festival vendéen Microcosm nous proposait cette année une affiche très riche en découverte et en ouverture musicale ! Malgré une fréquentation en nette diminution, la qualité musicale était au Rendez vous. Nous avons eu la chance d’assister au superbe live des ISWHAT?! Le GSM Crew avait déjà repéré ce band de hip-hop acoustique avec leur superbe album « The life we choose ». Après plusieurs échanges via Myspace, une rencontre avec Napoleon le leader (rappeur, beatboxer et producteur) était programmée avant le show :

 

 

Comment as-tu commencé la musique, quel est ton « background musical », plutôt jazz, plutôt hip hop ?
J’ai débuté vers l’âge de 3 ans, je jouais avec ma sœur qui prenais des leçons de piano, ensuite en grandissant j’ai été confronté au hip hop, je me suis impliqué… J’ai écouté du gospel, le gospel contient des éléments de jazz…

Tu as appris par toi même ?
J’ai appris presque tout seul, mon père était un peu mon prof de musique, même si ce n’était pas vraiment des cours de musique, il m’a apprit comment écouter les harmonies…Notamment dans le gospel, j’ai appris à écouter les autres voix et leurs harmonies et à arranger ma voix pour qu’elle colle aux voix des autres chanteurs. C'était mes premières leçons, travailler mon oreille.

Comment vous êtes vous rencontrés avec les autres membres du groupe ?
Je jouais à Cincinatti, dans les rues, les différentes communautés, festivals…eux aussi.... On a trouvé qu’on avait des choses à apprendre les uns des autres, et on a commencé à se rapprocher pour former Iswhat?!

Comment se passe la création des morceaux, en studio, comment vous travaillez ensemble ?
Il n’y a pas vraiment de secret…Parfois je vais écrire quelque chose, et on le réarrange, ou bien on écrit les mélodies et le texte ensemble, on écrit le beat sur les rimes, on inclut des samples… On essaye de faire un truc qu’on n’a pas encore fait.

Au niveau des paroles, quels sont les thèmes que tu abordes ?
Généralement c’est ce qui sort naturellement, les émotions, parce que c’est la réalité, je traduis mes émotions parce que c’est nécessaire, c’est un besoin vital, les chansons parlent de moi, de mes expériences.

Que dirais-tu aux fans pur et dur de hip hop ou de jazz à propos de ta musique et de vos concerts ?
C’est une question intéressante. Tu peux écouter la musique en rangeant tout dans des cases, on disant que ça doit rester ainsi, et c’est ce que fait parfois le hip hop et le jazz, chacun reste dans son coin. Ce n’est pas que nous n’aimons pas le hip hop et le jazz traditionnel, au contraire, mais les traditions sont faites pour être dépassé, on ne s’arrête pas en se disant que tout a été faits, point. On ne veut pas se limiter, parce qu’habituellement ce n’est pas la musique qui se limite mais ce sont les acteurs de ses mouvements qui se limitent. Les possibilités dans le monde musical et des sons sont infinis. Alors si les gens se disent que le hip hop doit être de tel façon, et pas autrement, ils se limitent eux même. Nous préférons essayer des choses, se mettre en danger c'est comme ça que l'on grandit, et par la même occasion on essaye de pousser les gens à avancer et a tenter des choses avec nous.

Es-tu familier avec le hip hop européen, et qu’en penses-tu ?
Je ne connais pas assez de noms, mais j’écoute pas mal de choses différentes. Beaucoup de gens qui aiment le hip hop s'intéresse au hip hop européen, s’ils aiment le hip hop ils connaissent Mc Solaar. Par le site myspace j’ai découvert pas mal de choses supers : Lilea Narrative par exemple, il y a aussi REEL CARTER, j’aime ce genre de trucs, il y a pas mal d’artistes mais je n’ai pas retenu tout les noms…

Tu connais bien DJ Spooky, comment tu l’as rencontré ?
Ca ne te dérange pas si on passe à une autre question ? Ce n'est que ce n’est pas un sujet très positif…

Ok…Comment tu prépares les concerts avec le groupe ?
On parle de la structure du show et des morceaux avant les concerts, pendant les voyages par exemple, on a une sorte de base de morceaux, avec différents éléments qu’on peut interchanger entre eux, sur lesquels on peut improviser, suivant l’esprit du show.

Sur ton album précédent, il y a des invités, peux-tu les présenter ?
Hamid Drake un batteur de Chicago, qui joue avec Iswhat?! Quand il n’est pas en tournée avec David Murray, Bill Laswell, … Parfois on leur emprunte ! Claire Daly (sax baryton) aussi, nous avons de supers invités qui ont construit leurs sons au fil des années. Il y a aussi le crew de Dj Animal Crackers, champion US de scratch qui est allé a Londres au championnat du monde en 2007. Ils ont perdu face aux français C2C. Roy Campbell Jr, trompettiste de la scène jazz underground de New York… il y a d’autres invités je ne peux pas tous les nommer, ce sont tous des amis.

Pourquoi ce titre de l’album « the life we chose », c’est un disque témoignage sur votre style de vie ?
C’est un témoignage sur nos vies, nos combats, mais c’est aussi un appel au « réveil », se rappeler que nous sommes responsables de ce que nous disons et voulons. Par exemple, ce que nous voulons c’est que le hip hop et le jazz vivent au travers de Iswhat?!
Je me souviens il y a quelques années, le groupe débutait, on avait moins de moyens, moins de personnes impliquées, aujourd’hui on part pour de longues tournées, c’est rude… Si c’est la vie que nous voulons, il y a des sacrifices à faire et il faut en être responsable.

Peux-tu nous parler du label Hyena sur lequel le disque est sorti ?
C’est un super label, Le staff et les gens ont de l’expérience et sont accessibles, ils ont bon goût, je ne dis pas ça parce qu’ils ont sorti notre disque !! ! Mais si tu regardes les autres artistes du label, tu te rends compte qu’ils publient des disques qui ne rentrent pas dans des catégories bien précises, et ce sont souvent des trucs qui te secouent. Leur dernière sortie, c'est le bluesman James Blood Ulmer, un disque entièrement acoustique, juste la voix et une guitare. Ce n’est pas un label qui veut juste gagner de l’argent rapidement, ce qui n’est pas le cas dans l’industrie d’aujourd’hui, et ça c’est merveilleux.

Ce soir à Microcosm Guru Jazzmatazz devaient jouer, ils sont remplacés par Krs One, qu’est ce que tu penses de lui ?
Je suis ravi qu’il soit la ce soir, qu’il soit toujours actif… C’est une influence pour Iswhat?!, tout comme Chuck D de Public Enemy, Thelenious Monk… Thelenious Monk était un musicien underground, il sortait des albums de jazz underground. Il y a un parallèle avec Krs One, même si on peut le considérer comme une « superstar » du hip hop, il se distingue des autres. Krs et Thelenious ce sont des gens qui ont changé la face de la musique.

Tu vas faire faire une tournée en France, qu’aimerais-tu dire au public français ?
La 1ere chose c’est « merci beaucoup » ! J’ai réalisé qu’il y a des millions de personnes qui voudraient être en France, voyager en France. Je dis à la France : « mon ami » ! A propos des messages sur myspace, je vous remercie. Ce que je veux durant les shows c'est juste parler de mes expériences et de les faire partager, me connecter aux gens…

http://www.myspace.com/iswhatsince1997 et http://www.iswhatmedia.com/

Share |


© '09-11 Prun' by Capripot & shift.